Ma passion pour la photographie a grandi ici, avec cet événement, il a préfiguré ce qui me dévore aujourd’hui.
Cette série de portraits a été réalisée lors du festival De Fil en Aiguille à Montpellier.
J’ai organisé les 8 premières éditions de ce festival, toujours avec émotion et passion. Mes photographies ont été ma manière de remercier toutes ces magnifiques personnes qui acceptaient bénévolement de donner vie, édition après édition, à ce festival.
J’ai oublié les noms de la plupart de ces belles inconnues, préférant n’en nommer aucune ici. Je me souviens néanmoins de chacune d’elle, de leur arrivée sur le lieu, de leur préparation, des répétitions, des moments de doute et de l’instant magique, sur scène, où elle s’oublie, où le visage s’abandonne aux projecteurs, aux spectateurs, à la photographe qui se trouve dans l’obscurité, discrète, invisible.
Parfois certaines m’aperçoivent, me regardent. Je ne cherche pas leur regard, j’attends juste l’instant où elles s’oublient, comme la mariée qui clôture, comme dans un défilé, cette série.
J'ai exposé cette série composée de 15 photographies au festival De fil en Aiguille en mars 2019.
Back to Top